Gwendoline Meyniel prépare depuis 2018 une thèse sur Les médecins, l’institution pénitentiaire et les populations détenues en France au XIXe siècle. L’exemple de l’Ille-et-Vilaine, sous la direction de Pierre Karila-Cohen.