Thèse en littérature française : « Le chevalier de Mouhy ou le roman comme survie : étude sociopoétique d’un ‘regrattier’ du XVIIIe siècle », sous la direction de Florence Magnot-Ogilvy

 

Communications récentes :

– 9 décembre 2020, Journée d’étude doctorale « Subversion, une pensée de la répétition critique » (Ad Hoc/CELLAM) : « Moralisme de façade et plaisir romanesque : la Paysanne parvenue du chevalier de Mouhy, une réécriture subversive de la Vie de Marianne de Marivaux ? »