Normalien, agrégé d’histoire, Florian Mazel a publié de très nombreux travaux sur l’histoire des élites laïques, de la domination seigneuriale, de l’institution ecclésiale et de l’hérésie au Moyen Âge. Ses plus récentes publications sont : L’évêque et le territoire. L’invention médiévale de l’espace (Ve-XIIIe siècle) (2016, Prix Augustin Thierry de la Ville de Paris), « Vivants et morts dans l’aristocratie seigneuriale et chevaleresque : la mémoire des héros (XIIe-XIIIe s.) » (dans Les vivants et les morts dans les sociétés médiévales, 2018, p. 155-169), « Les espaces de la « libertas » ecclésiastique » (dans Libertas, secoli X-XIII, « Settimane internazionali della Mendola » 2019, p. 39-52). Il codirige les collections « Histoire » et « Sources médiévales d’histoire de Bretagne » des Presses universitaires de Rennes. Il est responsable de l’Axe 1 de Tempora.