CIÉQ

Une convention de recherche a été signée fin 2018 entre Tempora et le Centre Interuniversitaire d’Études Québecoises – qui rassemble une trentaine de chercheurs d’une dizaine d’universités canadiennes, avec pour cœur de cible le fait québécois. Elle s’inscrit dans le prolongement d’une coopération remontant aux années 1980 entre historiens rennais et canadiens.

Les questions abordées conjointement tourneront autour des micro-échelles et de la mobilité – thèmes qui s’inscrivent dans l’axe 1 de Tempora.

Sur le plan institutionnel, Marc BERGÈRE est devenu membre associé du CIÉQ, tandis que les codirecteurs de Trois-Rivières et de Laval sont devenus membres associés de droit de Tempora.

Des échanges d’étudiants (du Master au post-doctorat) sont prévus.

Un Séminaire conjoint CIÉQ – Tempora, en ligne, est mis en place :

  • 2021 : Penser les archives à l’ère du numérique : quels usages, pour quelle histoire ? programme
  • 2022 : Acteurs, espaces et politiques : échelles et temps de la régulation –  programme

 

Autres collaborations institutionnelles avec le Canada

  • Éva GUILLOREL participe aux travaux de deux programmes de recherche financés par des institutions canadiennes :
    – « Trois siècles de migrations francophones en Amérique (1640-1940) », 2019-2026. Porteur principal : Yves Frenette, Université de Saint-Boniface, Manitoba ; co-porteur : Marc Saint-Hilaire, CIEQ-Laval, Québec. Financement du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada sur sept ans.
    – « Repenser l’Acadie dans le monde : études comparées, études transnationales », 2018-2022. Porteurs principaux : Gregory Kennedy, Université de Moncton, Nouveau-Brunswick, et Clint Bruce, Université Sainte-Anne, Nouvelle-Écosse. Financement du Conseil de recherches en sciences humaines, de l’Institut Wilson (Université McMaster, Ontario) et de l’Institut Gorsebrook (Saint Mary’s University, Nouvelle-Écosse).

 

Autres collaborations institutionnelles internationales

  • Une convention a été signée avec deux institutions portugaises, pour préparer le projet Provenances françaises dans les bibliothèques fondées au Portugal par les Bragança (voir Projets collaboratifs)
  • Une convention est en cours de signature avec  l’Université du Luxembourg dans le cadre du montage d’un projet ANR (voir Projets collaboratifs).