Archiviste paléographe, agrégé d’histoire et diplômé de l’École normale supérieure de Paris, Romain Benoit-Lévy (né Benoit) est doctorant à Tempora depuis 2018 dans le cadre d’un contrat doctoral de l’ENS.

Il prépare une thèse de doctorat sur Les billets d’honneur des nobles et militaires français au XVIIIe siècle, sous la direction de Philippe Hamon (Rennes 2 – Tempora) et d’Hervé Drévillon (Paris 1 Panthéon-Sorbonne).

Ses recherches portent sur l’histoire sociale et économique des nobles et des militaires français aux XVIIe et XVIIIe siècles, ainsi que sur l’histoire institutionnelle du Tribunal des maréchaux de France, aussi appelé Tribunal du point d’honneur. Ce dernier était une juridiction d’exception royale chargée, partout dans le royaume, d’arbitrer les querelles des potentiels duellistes avant que leurs querelles ne dégénèrent et ne deviennent violentes. Dotée d’un pouvoir coercitif fort, cette justice reste pour autant surtout préventive et conciliatrice, cherchant d’abord la médiation du corps (nobiliaire ou militaire).

Ce travail de thèse porte donc d’une part sur un type de régulation judiciaire de la violence par une institution monarchique créée spécialement pour des justiciables privilégiés, et d’autre part sur l’économie nobiliaire et militaire et ses spécificités à travers l’étude du marché économique des billets d’honneur, un type d’obligation spécifique réservé aux nobles et aux militaires et contrôlé par cette même institution, le Tribunal des maréchaux de France.

Dans le cadre de ce doctorat, Romain Benoit-Lévy est l’un des représentants élus des doctorants au conseil de l’École doctorale Sociétés, Temps, Territoires (ED 604 STT).

Il fait par ailleurs partie d’un groupe de recherche sur les cahiers citoyens produits dans le département de la Somme au moment du Grand débat national de 2018 qui fit suite au mouvement des gilets jaunes.

On trouvera ici une liste à jour de ses publications et autres activités.