Doctorant (4e année) sous contrat d’établissement rattaché à l’unité de recherche Tempora (Rennes 2), membre du MECERN (Medieval Central Europe Research Network), Jean-François Morvan consacre ses recherches aux observances franciscaines en Europe du centre-est à la fin du Moyen Âge, en particulier en Hongrie.

Ses travaux portent sur l’histoire institutionnelle des vicairies et provinces dans un espace où, de la Saxe à la Bosnie, la revendication d’observance donna lieu à de multiples expériences du franciscanisme aux XVe et XVIe siècles.

Centré sur la province hongroise de l’Observance des années 1440 aux années 1560, son travail de thèse s’intéresse plus spécifiquement aux textes normatifs et législatifs produits par les frères mineurs, ainsi qu’aux pratiques et idéaux de gouvernement qu’ils portent, dans une perspective comparatiste. Il prépare, dans le cadre de sa thèse de doctorat, une édition, une traduction et un commentaire de la législation en vigueur dans la province observante hongroise du Saint-Sauveur, sous la direction de Marie-Madeleine de Cevins (UR Tempora – Rennes 2).

Il a participé au projet « Observer l’Observance » porté par Sylvie Duval, Haude Morvan et Ludovic Viallet et publie dans ce cadre une étude sur la visite régulière en Hongrie aux tournants des XVe et XVIe siècles.