Professeur d’histoire du Moyen Âge à l’université Rennes 2 depuis 2010 et membre senior de l’IUF, Marie-Madeleine de Cevins consacre ses recherches à l’histoire religieuse de l’Europe centrale – en particulier de la Hongrie – dans les derniers siècles du Moyen Âge :  institutions ecclésiastiques (des paroisses aux ordres mendiants, franciscains surtout),  sociographie du clergé (séculier et régulier), croyances et pratiques du christianisme latin (culte des saints, dons pieux, confraternités). Elle a notamment publié Saint Étienne de Hongrie (Paris, 2004), Les Franciscains observants hongrois de l’expansion à la débâcle (Rome, 2008), L’Europe centrale au Moyen Âge (Rennes, 2013), Mathias Corvin. Un roi pour l’Europe centrale (Paris, 2016) et Confraternity, Mendicant Orders, and Salvation in the Middle Ages : The Contribution of the Hungarian Sources (c. 1270–c. 1530) (Turnhout, 2018, publié également en hongrois). Elle a récemment codirigé Les saints et leur culte en Europe centrale au Moyen Âge (xie-début du xvie siècle) (Turnhout, 2017) et L’économie des couvents mendiants en Europe centrale (v.1220-v.1550) (Rennes, 2018). Elle dirige l’unité de recherche Tempora depuis sa création en 2017. Elle prépare actuellement, avec une centaine d’auteurs, un dictionnaire historique de l’Europe centrale au Moyen Âge.