2022

Un nouvel ouvrage intitulé « L’art documentaire et politique contemporain » vient d’être publié dans le cadre du projet DOPONUM 

Porté par Antony Fiant, le projet DOPONUM labellisé de 2018 à 2021 aborde la question de l’art documentaire et politique à l’ère du numérique : pratiques, esthétiques, diffusion. Mobilisant différentes disciplines (cinéma, anglais, arts plastiques, esthétique et philosophie de l’art, lanques et cultures hispaniques, sciences politiques, théâtre et études arabes) cette recherche implique notamment cinq laboratoires SHS bretons : APP, ERIMIT, PTAC, HCTI et l’UMR Arènes.

L’ouvrage publié aux presses universitaires de Vincennes est co-dirigé par Antony Fiant, enseignant-chercheur à l’université Rennes 2, UR APP et Isabelle Le Corff, enseignante-chercheure à l’université de Bretagne occidentale, UR HCTI.


Bambou-vert • Anthologie de Contes de Chine

Blanche Chia-Ping Chiu | Collection Merveilleux 2022
Avant-propos de Bernadette Bricout

Les premières grandes collectes de contes populaires commencèrent en Chine dans les années 1920 et aboutirent à des publications très impressionnantes. Plus de 7300 contes furent ainsi collectés au fil du temps. Plusieurs anthologies (celle de 1989 en 40 volumes ou celle de 2017 en 31 volumes) réussirent un exploit sans équivalent dans le monde en conservant un patrimoine culturel immatériel exceptionnel avant qu’il n’ait disparu.

Blanche Chia-ping Chiu s’est appuyée sur les deux plus grands catalogues de contes populaires existants et en a retenu 50 pour offrir, après des années de travail, aux lecteurs français, la première grande collecte de contes populaires de Chine, à partir de 100 ans de collectes et de 2000 ans d’histoire.

Son choix qui relevait d’un défi n’est au départ lié ni aux ethnies, ni à la localisation. Blanche Chiu a voulu à la fois nous proposer les contes les plus connus, les mieux construits, voire les plus insolites mais qui, en même temps, illuminent le regard, font tendre l’oreille et de tous, on peut dire : « Voilà, c’est ça, un conte chinois ! ». Chemin faisant, c’est finalement tout un panorama territorial et ethnique qui se dessine là, dans l’enchantement.


2021

Retrouver son Cœur
La méditation dans la peinture et la poésie chinoises du XVe au XVIIe siècle

Cédric Laurent

Présentation de l’ouvrage

« Les lettrés Ming (1368-1644) […] ressentent qu’“en méditation, dans la montagne, les jours s’allongent”. Ils écoutent les ruisseaux, les cascades, les bruits qui s’accordent aux battements du cœur avec une délicatesse où le subtil devient indicible et indiscernable. Ils entrent peu à peu dans la nature et dans un état où tous les sons perçus simultanément les plongent dans le silence ultime, celui où pas un bruit ne l’emporte sur l’autre. C’est là “retrouver son Cœur”, en chinois xin, terme qui désigne à la fois le cœur en tant qu’organe, et l’esprit, le centre de l’être. […] « Nombreux sont les peintres qui ont ainsi fait de la méditation un des thèmes de leur peinture, thème peu mis en avant jusqu’à cette étude de Cédric Laurent qui, à travers la présentation de très beaux textes, poésies et peintures, nous sensibilise à cette esthétique et à cette philosophie de l’être développée et mise en pratique par des lettrés des Ming, un âge d’or pour la peinture chinoise de paysage. Il nous fait mesurer l’importance de la méditation chez eux et chez les néo-confucéens, notamment ceux de l’école du Cœur, qui réinterprètent les textes classiques du confucianisme au regard du bouddhisme et du taoïsme. » (Extraits de la préface de Catherine Despeux)

Le mot de l’auteur

« Le travail présenté ici touche à trois domaines : l’histoire de l’art, notamment avec la réévaluation des paysages et de leurs significations ; la littérature, comme développement d’un thème plus ancien et comme expression d’une foi ; et la pensée, dans la présentation des théories de l’école du Cœur et de ses relations avec les autres courants intellectuels et religieux. […] Dans ce projet de montrer le thème commun à la poésie et à la peinture que constitue la méditation, il s’agit en premier lieu de présenter les caractéristiques de la pratique dans les différentes traditions chinoises, puis d’en préciser les enjeux dans le contexte syncrétique de la dynastie Ming (1368-1644) et plus précisément dans le cadre du néoconfucianisme (école du Cœur, parfois dite de l’Esprit), mouvement philosophique et religieux duquel se revendiquaient les auteurs ici étudiés. On cernera ainsi le vocabulaire de la méditation. Les cinq chapitres suivants sont chacun consacrés à la présentation d’un auteur, de sa pensée et de son œuvre en référence à la méditation. »

 


 « Le symbole est-il diabolique? Duplicité(s) du signe en question », Signifiances 2(1) [en ligne]



Elodie Blestel, Chrystelle Fortineau-Brémond & Marine Poirier (dir.)

 

Revue en ligne: numéro 2 (1) / 2019 

 

 


2020

Pratiques artistiques dans l’espace public / Prácticas artísticas en el espacio público

The invisible CO2 handSantiago Morilla et Anne Puech (dir.)

Ce numéro monographique sur l’art dans l’espace public regroupe les contributions de praticiens, de commissaires d’exposition, de conservateurs-restaurateurs et de chercheurs en art contemporain. Afin d’accompagner au mieux le lecteur dans ce parcours qui nous mène dans les rues de Buenos Aires, Ceuta, Madrid, Valencia, Gijón, Paris, Berlin, Vienne, São Paulo et Medellín, nous proposons un cadrage conceptuel des principales pratiques artistiques conçues pour l’espace public. Les contributions réunies dans ce numéro nous permettent d’en découvrir un certain nombre et ont été classées dans une logique de glissement progressif de l’art public — une pratique artistique mémorielle répandue dans notre paysage quotidien — aux incursions artistiques élaborées avec les nouvelles technologies de l’information et la communication.

Le numéro est intégralement en ligne et peut être consulté ici.


TransLittératures, TransMédialités, Transcorporalités. Littératures latino-américaines (2000-2018)

Marie Audran, Gianna Schmitter, Éditions Presses Sorbonne Nouvelle, 2020, 340 p.

Qu’advient-il de la littérature latino-américaine au XXIe siècle ? Quelles répercussions ont les nouveaux médias, les réseaux sociaux, les luttes féministes, la remise en question d’une société patriarcale et hétéronormative sur la littérature qui s’écrit depuis l’an 2000 ? Cet ouvrage entend rendre compte des transformations des productions littéraires de ces vingt dernières années en proposant de les appréhender depuis le préfixe trans. En effet, la catégorie post à travers laquelle ont été pensés la politique, l’histoire, les arts et la littérature de la moitié du XXe siècle ne semble plus pouvoir rendre compte d’une littérature qui transpose, traverse et mélange les genres et les traditions littéraires, l’histoire et l’actualité, les médias et les matérialités. Les mutations de l’extrême contemporain invitent donc à repenser les catégories depuis lesquelles se pense et se lit la littérature.

Cet ouvrage collectif propose dans un premier temps une réflexion théorique sur ce passage au paradigme trans et sa matérialisation au sein de ce que nous avons appelé les TransLittératures avant d’ouvrir une plateforme de réflexions où dialoguent des articles basés sur des textes littéraires latino-américains publiés de 2000 à 2018 que nous avons organisée en trois volets : mémoires, nomadismes et performances, envisagés non pas comme catégories fixes mais bien comme dynamiques qui interagissent entre elles. Cette première cartographie des TransLittératures latino-américaines ouvre donc la voie à une exploration des modalités, stratégies et expressions trans dans la production littéraire de l’extrême contemporain qui inspirera, nous l’espérons, des travaux à venir. Car les mutations continues du présent nous mettent au défi passionnant de reconfigurer en permanence nos modes de lecture.

Plus d’informations ici.


Genre et identités en Espagne du Moyen Âge à nos jours

Eva Tilly, Éditions l’Harmattan, 2020, 630p.

Cet ouvrage étudie le genre en Espagne d’un point de vue diachronique, du Moyen Âge à nos jours. La richesse des modes d’expression qui nourrissent les textes contribue à la densité de ce florilège. Ce livre offre une vision kaléidoscopique de la question grâce à ces différentes focales, et montre l’existence de points communs, liens, passerelles entre les périodes et les documents. À travers le temps et quel que soit le support d’étude choisi, les approches tendent à souligner la pérennité de l’enjeu politique que représente le corps de la femme. Un beau livre collectif pour réfléchir au genre et à l’identité dans une société patriarcale, une pierre apportée à la construction de la sororité et de l’adelphité.


2019

Variations sur l’événement: le temps présent dans les espaces ibériques et ibéro-américains

Nathalie Ludec (dir.)

Comment un fait accède pour les médias, l’historiographie et dans les mémoires, au rang de l’évènement ? Dans une perspective interdisciplinaire, cet ouvrage participe de cette réflexion dans les espaces ibériques et ibéro-américains (XXe-XXIe s.), sujet inépuisable au regard d’une bibliographie sans cesse renouvelée, depuis les textes fondamentaux de Pierre Nora et Edgar Morin. L’accent est mis sur les différentes représentations de l’évènement comme contribution à une meilleure compréhension des relations humaines dans des espaces démocratiques fragiles ou à consolider, et toujours perfectibles (Argentine, Chili, Colombie, Espagne, Mexique, Pérou, Venezuela).

Plus d’informations ici.


Écrire l’espace des Amériques: représentations littéraires et voix de femmes amérindiennes

Rita Olivieri-Godet, Peter Lang, 2019, 252p.

Les études réunies dans ce livre mettent en évidence les études réunies dans ce livre mettent en évidence la contribution de la littérature à un nouvel imaginaire sur l’espace des Amériques, se traduisant par la prise en considération des cultures des peuples autochtones et la remise en question de la perspective coloniale qui perdure jusqu’à nos jours. Le choix des récits et recueils de poèmes du Brésil et du Québec (XXet XXIsiècles) permet à Rita Olivieri-Godet de souligner les aspects géopolitiques et culturels d’un processus de transformation des territorialités autochtones à travers des textes qui témoignent des structures profondes reliant les Amérindiens à leur territoire et dévoilent la mémoire enfouie du vécu des communautés. L’étude des voix d’écrivaines amérindiennes interroge les éléments formels et thématiques d’une poétique autochtone qui participe à l’élargissement et à la reconfiguration des dimensions matérielle et symbolique des espaces des Amériques, dans le contexte pluriculturel de nos sociétés contemporaines. C’est par l’amérindianité des œuvres littéraires allochtones et autochtones -qui réclament la reconnaissance des cultures amérindiennes- que l’ouvrage rejoint la perspective de l’américanité.

Plus d’informations ici


Transferts internationaux et locaux, de pratiques et représentations en Amérique latine, Alhim (Amérique latine Histoire et Mémoire),37.

 

Revue en ligne. Numéro 37/2019.

Nathalie Ludec et Enrique Fernández Domingo (dir.)


2018

Chute et rédemption dans la littérature

Daniel Attala et Violaine Rosiau (dir.)
Collection: Interférences, Rennes, PUR, 2018, 396 p.

Dans un monde en crise et en quête de sens, où paraissent constamment des ouvrages littéraires ou artistiques à empreintes bibliques, poser correctement la question des rapports entre la littérature et les écrits sacrés est essentiel. Cela contribue à la connaissance du fait littéraire et à la prise de conscience de ses enjeux dans cette quête spirituelle de plus en plus viscérale. Choisir le mythe de la Chute et de la Rédemption vise à comprendre en quoi ces écrits ont contribué à définir le statut de la littérature et à inciter le lecteur à s’interroger sur ce concept au sein d’une civilisation façonnée par une longue histoire religieuse au cœur des débats contemporains.

Avec le soutien de l’université de Bretagne sud (UBS) et de HCTI.

Plus d’informations ici

 


Le signifiant sens dessus dessous.
Submorphémie et chronoanalyse en linguistique hispanique

Elodie Blestel et Chrystelle Fortineau-Brémond (dir.)
Limoges, Lambert-Lucas, 2018, 256 p.

Ce recueil rassemble des travaux qui ont en commun quelques postulats et une même conception du langage, en partie hérités d’une certaine linguistique (post)guillaumienne – à laquelle ne se réduit pas, cependant, le modèle théorique qu’ils cherchent à construire. Tous accordent la plus grande importance à la partie matérielle et sensible des signes, i.e. au signifiant, et partagent un même intérêt pour le paradigme de l’énaction, qu’ils y adhèrent explicitement ou non, en se fondant sur une conception dynamique et processuelle du langage. En adoptant cette perspective sémasiologique, ils font du signifiant l’objet central de leur étude. Mais sous cette première inversion de la tendance générale, qui ne voit souvent dans le signifiant qu’une surface tenue pour négligeable, se cachent d’autres retournements, d’autres renversements, qui bousculent les priorités ou les conceptions des courants dominants, et qui caractérisent un champ de recherche en pleine effervescence : primauté du signifiant, motivation du signe — externe et interne —, submorphémie et chronoanalyse constituent autant de principes qui modèlent l’horizon théorique des chercheurs dont les contributions sont ici réunies. Un horizon, qui, s’il demande encore sans doute à être à la fois élargi et précisé, n’en repose pas moins sur un fond commun solide qui livre des résultats substantiels. Table des matières 1. Submorphémie et chronoanalyse : le langage en action. (Élodie Blestel et Chrystelle Fortineau-Brémond) 2. À la recherche des traces signifiantes indissociables des langues. Six approches théoriques hexagonales. (Francis Tollis) 3. À propos du /s/ de hasta : approche diachronique, systémique et submorphologique. (Stéphane Pagès) 4. Vers une application de la Théorie de la Saillance Submorphologique à la morphosyntaxe : le cas des déictiques espagnols en panchronie. (Michaël Grégoire) 5. Quizá, quizás, tal vez – Quelques hypothèses autour de trois adverbes épistémiques de l’espagnol contemporain. (Astrid Schenk) 6. Cognématique et chronosyntaxe : la construction submorphémique st + nt / nd. (Didier Bottineau) 7. Structures corrélatives en écho : submorphémie, syntaxe et sémantique. (Chrystelle Fortineau-Brémond) 8. Chronophonétique (I). Esquisse d’embryologie du mot. (Yves Macchi) 9. La « grammaticalisation » par le signifiant : le cas de cualquier. Submorphémie, réseaux et émergence du sens. (Marine Poirier) 10. Chronosyntaxe comparée des prédicats verbaux en guarani et en espagnol : pour une autre analyse de la conjugaison. (Élodie Blestel)


Géopoétique des confins

 Rachel Bouvet et Rita Olivieri-Godet (dir.)

Rennes, PUR, 2018, 218 p.

Cet ouvrage explore la géopoétique des confins au sens géographique du terme, en mettant au premier plan des paysages grandioses, ceux du désert, de la forêt, de la toundra, de la banquise, du fleuve, de la lande, autant d’espaces soumis aux forces vives des éléments et qui mettent le corps et l’esprit à l’épreuve. Là où la végétation prolifère de manière fulgurante, là où le rythme de l’eau anime le paysage, là où le minéral impose ses lois, là où le vent souffle à perdre haleine, là où les phénomènes premiers retiennent toute l’attention, les confins apparaissent.

Plus d’informations ici


Memoria(s) en transición
Voces y miradas sobre la Transición española


Françoise Dubosquet-Layris et Carmen Valcarcel (eds.)
Madrid, Visor Libros, 2018, 420 p.

En las últimas décadas, la Transición, como acontecimiento matricial de la actual democracia española, está siendo objeto de un interés y discusión cada vez mayores. Las controversias sobre la ejemplaridad de ese cambio nos invitan a revisar el mito —ya manido y caduco— de una transición pacífica y modélica, a fi n de confrontar la memoria oficial con otras memorias (individuales, familiares, militantes), de rellenar los silencios y de recuperar esos “otros archivos de la Transición”, esas otras expresiones alternativas, y en no pocas ocasiones contestatarias, que fueron desapareciendo —omitidas, sacrificadas— en este gran relato fundador; expresiones que buscaron una apertura hacia nuevos modelos sociales y que se plasmaron en proyectos culturales disidentes.

Las diferentes colaboraciones (nacionales e internacionales) incluidas en el presente volumen, desde la pluralidad de voces, miradas y perspectivas, participan en esta tarea de cuestionamiento, de (re) conocimiento, de análisis y difusión de esos otros discursos. Las reflexiones y testimonios, esas memoria(s) en transición, inciden en tales manifestaciones excéntricas como reflejo o representación de dicho momento histórico, como umbral necesario para entender las mutaciones, reajustes, capitulaciones e innovaciones que fueron trenzando el tejido literario y cultural de la sociedad española y que explicarían los caminos seguidos por la misma en los últimos cuarenta años.

Plus d’informations ici


2017

Intelectuales y medios de comunicación en los espacios hispanófono y lusófono (siglos XIX-XXI)

 (coord.),  (coord.),  (coord.),  (coord.), Éditions Pilar, 2017.

 

Plus d’informations ici.


La voie des signes. L’apprentissage de la lecture en Chine

Bernard Allanic

Hors coll. (langues et civilisations), Rennes, PUR, 2017, 210 p.

Cet ouvrage retrace l’histoire des principaux manuels et méthodes d’enseignement des caractères utilisés en Chine pendant près de deux mille ans. Deux questions fondamentales y sont posées : Y a-t-il un seuil de caractères à atteindre pour pouvoir commencer à lire en autonomie ? Existe-t-il (ou a-t-il existé) en Chine une méthode idéale, une Voie des signes dont les enseignants de chinois langue étrangère pourraient s’inspirer pour améliorer leurs méthodes d’enseignement des caractères chinois ?

Avec une préface de Joël Bellassen.

Plus d’informations ici

 


Regret en bas de la toile

Mohamed Ahmed Bennis, traduit en français et préfacé par Miloud Gharrafi,
L’Harmattan, Paris, juin 2017, 74 p.

Miloud Gharrafi offre la première traduction en français de Regret en bas de la toile de Mohamed Ahmed Bennis. Cette poésie ne saurait se contenter de la métaphore du détail et de l’objet… Elle rassemble des toiles et les mobilise pour produire des scènes vivantes où se côtoient réel et surréel.

Plus d’informations ici

 

 


Milton Hatoum: identités, territoires et mémoires

Mireille Courtade Garcia

Rennes, PUR, 2017, 332 p.

Cette étude de l’œuvre de Milton Hatoum analyse la problématique de l’identité, du territoire et de la mémoire dans les trois premiers romans de l’écrivain. Dans ce parcours à travers des œuvres qui révèlent l’intimité de la mémoire et le roman familial en explorant les relations identitaires ainsi que les processus de construction et de déconstruction de l’identité, Mireille Garcia propose un questionnement sur la problématique identitaire dans la littérature contemporaine.

Avec une préface de Rita Olivieri-Godet.

Avec le soutien de l’université Rennes 2 et de l’Institut des Amériques.

Plus d’informations ici

 


Héros et nouveaux modèles. L’exemplarité dans le roman espagnol d’aujourd’hui

Isabelle Fauquet
Collection: Interférences, Rennes, PUR, 2017, 302 p.

Cet ouvrage analyse comment la fiction espagnole contemporaine renoue avec la tradition du héros et de l’exemplarité littéraire, à travers l’étude de sept œuvres publiées au tournant du XXe. Il met en lumière l’évolution historique de la notion d’exemplarité pour mieux en cerner les enjeux, littéraires mais aussi philosophiques, actuels. Étudier l’exemplarité de la fiction aujourd’hui, c’est donner un souffle nouveau à une question ancienne, celle de la responsabilité et de l’engagement de l’écrivain.

Avec une préface de Geneviève Champeau.

Plus d’informations ici


Les peurs collectives en Amérique latineAlhim (Amérique latine Histoire et Mémoire), 34.

Revue en ligne. Numéro 34/2017

Nathalie Ludec et Perla Petrich (dir.)

 

 

 

 

 

 

 


 

Voyages immobiles dans la prose ancienne. La peinture narrative sous la dynastie Ming (1368-1644)

Cédric Laurent
Le cabinet des images, n° 5, Les Belles Lettres, 2017, 332 p.

Les Voyages immobiles dans la prose ancienne (la peinture narrative sous la dynastie Ming, 1368-1644), préfacés par Michèle Pirazzoli-t’Serstevens, proposent un parcours visuel novateur prenant en compte la tradition picturale et stylistique (le bleu-vert), ainsi que ses sources littéraires ; mieux, il place le lecteur dans la situation même des amateurs d’art et collectionneurs, auxquels s’adressaient originellement ces œuvres.

Les œuvres picturales du XVIe siècle ici décrites, analysées et comparées, peintures profanes sur rouleaux horizontaux, ont été produites dans un contexte littéraire très favorable et intéressent particulièrement l’École de Wu (Suzhou et la région), autour de la personnalité du peintre Wen Zhengming (1470-1559).

Le corpus de ces peintures narratives et lettrées, qui permet d’établir un lien entre la Littérature (art noble) et l’emploi de la couleur associé à la peinture artisanale depuis la période des Song, est fondé sur sept grands textes en « prose » (guwen), monuments de la littérature classique chinoise et pour certains traduits pour la première fois : l’Ode à la nymphe de la rivière Luo de Cao Zhi, la Seconde ode à la Falaise rouge de Su Shi, le Récit de la Source aux fleurs de pêcher de Tao Yuanming, le Chant du retour de Tao Yuanming, l’Ode au Parc impérial de Sima Xiangru, En méditation dans la montagne les jours s’allongent de Luo Dajing, et le Récit du Kiosque du Vieillard ivre de Ouyang Xiu.

Plus d’informations ici


Porto Rico à la croisée des chemins. Altérité et différence dans les Caraïbes

Françoise Léziart (dir.)
Rennes, PUR, 2017, 148 p.

Les contributions qui constituent ce volume mettent en avant qu’être Portoricain est un combat de tous les jours. Majoritairement littéraire, l’approche est cependant complétée par un regard et une réflexion socio-historiques. Le statut particulier de Porto Rico « d’État libre associé » obtenu en 1952 met en relief toute l’ambigüité qui caractérise ce petit pays tant en matière politique que sociale ou culturelle.

Plus d’informations ici

 

 

 


Mémoire du crime politique

Isabelle Ruiz et Ulrike Stroeder (dir.)
Collection: Interférences, Rennes, PUR, 2017, 232 p.

Crime d’État ou violence terroriste, le crime politique, par son caractère transgressif et public, frappe les mémoires individuelles et collectives. Comment et à quelle fin les écrivains et les artistes s’emparent-ils alors de ces histoires enfouies pour les diffuser auprès du public ? L’approche se veut interculturelle et diachronique, de la Confédération germanique après 1848 à l’Angleterre des années 1990 frappée par l’IRA, en passant par la RDA, l’Italie et l’Allemagne des années de plomb, le Portugal de Salazar, l’Autriche, les pays d’Europe centrale et orientale et la Russie.

Plus d’informations ici

 

 

 


Amerika n°17 « Autour de Manuel González Prada (Lima, 5 janvier 1844 – Lima, 22 juillet 1918) »

Revue semestrielle en ligne: numéro 17 / 2017

Joël Delhom (coord.)

 

 


Amerika n°16 « Les féminismes en Amérique latine et dans les Caraïbes
(XXe-XXIe s):
 identités et enjeux »


Revue semestrielle en ligne: numéro 16 / 2017

Nathalie Ludec (coord.)

 

 


2016

La Biblia en la literatura hispanoamericana

  Daniel Attala et Geneviève Fabry (eds.)
Madrid, Trotta editorial, abril 2016, 616 p.

La Biblia en la literatura hispanoamericana, último volumen de la serie dirigida por Gregorio del Olmo Lete y cuyos tres tomos anteriores versaron sobre la literatura española, investiga de manera sistemática la influencia que ha ejercido la Biblia en la historia de la literatura hispanoamericana, en sus diferentes épocas, géneros y autores.
Más allá de su dimensión doctrinal y religiosa, la Biblia —tanto el Antiguo como el Nuevo Testamento— ha sido un acervo de gran riqueza para las literaturas de la América hispánica. El fenómeno no se limita a las épocas del Descubrimiento, la Conquista y la Colonización, sino que se extiende hasta el siglo XXI. Una suma enorme de historias, figuras, códigos genéricos y símbolos bíblicos ha sido tratada por los escritores más dispares —y sea cual sea su orientación ideológica— de modos extremadamente diversos, desde la reescritura seria hasta la inversión paródica y la sátira. Y sin embargo, aunque en parte sea evidente, la presencia de la Biblia en la literatura hispanoamericana también ha sido escamoteada por la crítica.
Este tomo, coordinado por Daniel Attala y Geneviève Fabry, está organizado en tres partes: «Del Descubrimiento al siglo XIX: hitos»; «Del Modernismo al siglo XX: grandes tendencias», y «Del siglo XX al siglo XXI: teselas de un mosaico incierto». Sin ser exhaustivo, es el primer intento sistemático de ofrecer un panorama amplio de la presencia de la Biblia en la literatura hispanoamericana. Es su vocación, además, trazar líneas que puedan servir a futuros investigadores

Plus d’informations ici


Le Corps dans le roman des écrivaines syriennes contemporaines
Dire, écrire, inscrire la différence

Martina Censi

Studies on Performing Arts & Literature of the Islamicate World, Volume 04
Leiden, Brill, 2016, 196 p.

Le Corps dans le roman des écrivaines syriennes contemporaines, de Martina Censi, explore les représentations du corps dans un corpus de romans en arabe publiés (entre 2004 et 2011) par six écrivaines syriennes. L’auteure conjugue l’analyse du texte littéraire avec la critique féministe et les études de genre. Par cette approche interdisciplinaire, Censi démontre que l’attention reservée par ces écrivaines aux représentations du corps féminin et masculin témoigne de leurs engagements dans la lutte pour l’émancipation des femmes, mais aussi, et surtout, dans celle pour l’affirmation de l’individu dans la société syrienne contemporaine. Les corps des personnages, marqués par leur différence unique, sont le lieu symbolique de la négociation entre les instances individuelles et collectives.

Plus d’informations ici


Les failles de la mémoire
Théâtre, cinéma, poésie et roman : les mots contre l’oubli


 Françoise Dubosquet Lairys (Dir.)
Collection Interférences, Rennes, PUR, 2016, 254 p.

Cette approche pluridisciplinaire sur des aires culturelles variées (Algérie, Allemagne, Autriche, Brésil, Espagne, Pérou et Portugal) démontre, si besoin était, combien la problématique de la mémoire est partagée et combien la mise en commun de réflexions scientifiques approfondies sont sources de richesse et de complémentarité dans la recherche sur les identités d’aujourd’hui et la construction du futur.

Plus d’informations ici


Cartographies littéraires du Brésil actuel. Espaces, acteurs et mouvements sociaux. 

Rita Olivieri-Godet (dir.)
Collection: Trans-Atlántico / Trans-Atlantique – Littérature – volume 14,
Bruxelles, Bern, Berlin, Frankfurt am Main, New York, Oxford, Wien,
PIE Peter Lang, 2016, 580 p.

Cette cartographie de la production littéraire brésilienne actuelle révèle des dynamiques spatiales originales, en rapport avec l’émergence de nouveaux acteurs et mouvements sociaux, et donne une vision panoramique des tendances de cette production tout en scrutant chacun des éléments qui participent à la définition de ses contours.
Les différentes études visent à préciser les mutations thématiques et formelles qui inaugurent de nouveaux enjeux esthétiques et repositionnent le discours littéraire dans ses façons de voir, d’évoquer et d’interpréter des espaces, des acteurs et des mouvements sociaux. De quel(s) Brésil(s) cette production parle-t-elle ? Quelles images du Brésil saisit-elle et engendre-t-elle ? Quels paysages réels et imaginaires privilégie-t-elle du Brésil ? À quelles modalités thématiques et formelles a-t-elle recours pour dire et (re)signifier le présent ? De quelles stratégies particulières la littérature brésilienne dispose-t-elle pour intervenir dans le discours social de son temps (inscription, dialogue, transgression de la convention sociale) ?
Centrée sur les rapports entre faits sociaux et pratiques discursives d’une part et l’imaginaire de l’espace brésilien d’autre part, cette cartographie littéraire du Brésil offre ainsi au public de langue française un témoignage de la diversité et du bouillonnement qui caractérisent aussi bien le domaine de la création que celui de la critique littéraire brésilienne.

Plus d’informations ici


LiCArC, Revue de Littérature et Culture Arabes Contemporaines, n° 4. Le corps masculin déplacé. À l’épreuve de la migration.

Laurence Denooz, Nehmetallah Abi-Rached, Elisabeth Vauthier (dir.)France, Classiques Garnier, 2016.


Amerika n°15« Coup d’état en Argentine et Guerre des Malouines. Langages de la mémoire, traumatisme et tournants de l’histoire »


Revue semestrielle en ligne: numéro 15 / 2016

Mirian Pino, Néstor Ponce (coord.)


Amerika n°14Passages – Hommage à Rémi Le Marc’hadour


Revue semestrielle en ligne: numéro 14 / 2016

 

Joël Delhom, Inmaculada Fábregas (coord.)

 

 


2015

Résistantes, militantes, citoyennes : l’engagement politique des femmes aux XXe et XXIe siècles

Nathalie Ludec, Mercedes Yusta Rodrigo, Diana Burgos-Vigna et Karine Bergèd (dir.)

S’appuyant sur une approche comparative, l’ouvrage explore les formes d’engagement politique des femmes sur plusieurs continents, notamment l’Amérique du Sud et l’Europe. Mêlant aux approches sociologique et historique l’étude du genre et les sciences politiques, les contributions dessinent différentes figures de l’activisme féminin au XXe et XXIe siècle. Militantes au sein de partis politiques, citoyennes, résistantes, guérilléras d’hier ou Femen d’aujourd’hui : à travers leur étude, l’ouvrage soulève la question de la place des femmes dans la communauté politique.

Avec le soutien de l’UFR langues et études internationales de l’université de Cergy-Pontoise

Plus d’informations ici.


El estatuto del acontecimiento

Nathalie Ludec, Juan Antonio Garcia Galindo, Pierre-Paul Gregorio, Natalia Meléndez (coord.), Éditions Pilar, 2015.

Plus d’informations ici.


Écritures du féminisme mexicain :
Esperanza Brito, Elena Urrutia, Marta Lamas (1963-1978)

Nathalie Ludec
Collection Créations au féminin, Paris, Ed. L’Harmattan,  2015, 233 p.

La diffusion et la réception des idées féministes au Mexique dans les années 1960-70 trouvent dans la presse un espace privilégié. C’est ce que démontre cet ouvrage qui nous fait découvrir trois intellectuelles féministes mexicaines : Esperanza Brito, Elena Urrutia et Marta Lamas, qui ont symbolisé la lutte pour l’émancipation des Mexicaines. Ces trois protagonistes, issues de classe aisées, racontent leurs expériences, de femmes et de militantes féministes, à des lecteurs qui ne sont pas forcément acquis aux idées féministes.

Plus d’informations ici

 

 

 

 


L’altérité amérindienne dans la fiction contemporaine des Amériques: Brésil, Argentine, Québec

Rita Olivieri-Godet
Collection Américana, Laval, PUL, avril 2015, 248 p.

La figuration de l’altérité amérindienne constitue l’axe thématique choisi pour explorer les relations littéraires interaméricaines à partir d’un corpus constitué de romans contemporains brésiliens, québécois et argentins, publiés depuis 1980. L’examen des modalités de construction de la figure fictionnelle de l’Amérindien s’ouvre au dialogue avec les discours sociaux produits au sein de nos sociétés contemporaines, tout en cherchant à éclairer les lignes de force thématiques et formelles que les auteurs explorent pour mettre en scène la contemporanéité des contacts entre des systèmes culturels distincts – ceux des communautés amérindiennes et des sociétés nationales des Amériques. Les textes romanesques étudiés proposent une relecture de l’histoire de cette rencontre, récupèrent la dimension mémorielle de l’inscription du territoire du continent américain dans la longue durée, dévoilent une vision du monde qui participe de notre temps présent et avec laquelle nous éprouvons un besoin urgent d’apprendre à dialoguer. Ce faisant, ils contribuent à élargir le potentiel imaginaire de la sensibilité contemporaine.

Plus d’informations ici

 


Les cahiers de praxématique
Le signifiant espagnol : de l’unicité à l’iconicité

Sous la direction de  Élodie Blestel et Chrystelle Fortineau-Brémond
Revue semestrielle en ligne: numéro 64 / 2015

 

 

 


Amerika n°13
Migrations et productions artistiques dans les Amériques


Revue semestrielle en ligne: numéro 13 / 2015

Anika Falkert, Paola García (coord.)

 

 


Amerika n°12
La mort: imaginaires et sociétés

Revue semestrielle en ligne: numéro 12 / 2015

 

Andrés Castro Roldán, Claire Sourp et Néstor Ponce (coord.)

 

 

 

 


2014

Cuando los anarquistas citaban la Biblia.
Entre mesianismo y propaganda


Sous la direction de Joël Delhom et Daniel Attala

Col. Investigación y debate, Madrid, Libros de la Catarata, mayo 2014, 288 p.

A finales del siglo XIX y principios del XX, no pocos anarquistas se referían a la Biblia en su producción intelectual, a pesar de su ateísmo y de su anticlericalismo, e incluso se consideraban como los auténticos herederos del mensaje evangélico. Las figuras del apóstol, del profeta, del mártir, la noción de redención, la percepción de Jesús como reformador social, las simpatías por el cristianismo primitivo, la idea de una revolución inspirada en la fraternidad o en el amor por la humanidad, la concepción de un tiempo orientado hacia la transformación radical del mundo y la realización de la utopía, etc., habían impregnado sus discursos, como los de otras formaciones ideológicas. En una serie de estudios de casos de obras anarquistas de España y Latinoamérica (ensayos, artículos, cuentos, novelas, teatro, poesía), los autores del libro analizan cómo se articula tal recurso a la tradición bíblica y se preguntan en qué se fundamenta: ¿simple finalidad retórica o de propaganda, resignificación subversiva del contenido religioso, convergencia entre los proyectos sociales, condicionamiento cultural, mesianismo? Estas son algunas de las hipótesis avanzadas para explicar este fenómeno. Se estudian obras de Charles Malato, Almafuerte, Alberto Ghiraldo, José D. Gómez Rojas, Rafael Barrett, Manuel González Prada, Ricardo Flores Magón, Federico Urales, Anselmo Lorenzo, Ricardo Mella, Teresa Claramunt, Federica Montseny y Urbano Roselló Serra.

Plus d’informations ici


Corps et territoire
Arts et littérature à travers l’Europe et l’Amérique

Sous la direction d’Eva Tilly et d’Arnaud Duprat
Collection Des sociétés, Rennes, PUR, 2014, 298 p.

Alors que le corps humain est plus que jamais au centre d’enjeux sociétaux, cet ouvrage engage une réflexion sur les représentations du corps et de ses territoires dans les œuvres artistiques. À mi-chemin entre miroir du monde et origine de nouvelles perceptions, les créations nous parlent de la place du corps dans la société, en s’exposant comme territoires textuels qui donneraient formes corporelles aux œuvres.

Avec une préface de Michèle Ramond.

Plus d’informations ici

 

 

 

 


Amerika n°11
Monstres et monstruosités dans les représentations esthétiques et sociales

Revue semestrielle en ligne: numéro 11 / 2014

 

Marie Audran, Elodie Hardouin (coord.)

 

 


Amerika n° 10
Le Brésil de Jorge Amado: perspectives interculturelles

Revue semestrielle en ligne: numéro 10 / 2014

Rita Olivieri-Godet  (coord.)

 

 

 

 


2013

Mario Vargas Llosa
Une écriture de la violence


Claire Sourp
Collection Interférences, Rennes, PUR, 2013, 320 p.

La violence est déclinée à l’infini dans l’écriture romanesque de Mario Vargas Llosa. Il s’agit dans cet ouvrage de comprendre comment le texte peut rendre compte de cette litanie de manifestations de la violence, s’il n’y a pas un écart entre le dit et la manière de le dire. C’est dans l’écart ou dans la réduction de celui-ci que s’immisce l’autorité de l’écrivain, celle qui révèle le texte et son contenu au lecteur, la seule capable de sublimer la matière violente.

Avec une préface d’Albert Bensoussan.

Plus d’informations ici

 


Amerika n° 9
Villes américaines du XXIème siècle :
réalités et représentations sociales, culturelles et linguistiques

Revue semestrielle en ligne: numéro 9 / 2013

 

Sabine Schlickers, Victoria Torres et Néstor Ponce (coord.)

 

 

 

 


Amerika n° 8
Violences, génocides, guerres, homicides, féminicides, crimes, meurtres, représentations esthétiques

Revue semestrielle en ligne: numéro 8 / 2013

Claire Sourp, Gustavo Forero Quintero et Néstor Ponce (coord.)


2012

Manuel Sirvent Romero. Un militante del anarquismo español (memorias 1889-1948)


Edición, introducción y notas de Joël Delhom,
con la colaboración de Pierre-Luc Abramson y Melodía Sirvent
Col. Biografías y memorias, 6, Madrid, Fundación Anselmo Lorenzo, 2012, 418 p.

Manuel Sirvent (Elda, Espagne, 1889 – Orsay, France, 1968), homme d’action, n’a presque rien écrit d’autre que ses mémoires, dans lesquels il raconte un demi-siècle d’expériences individuelles et de luttes collectives. Après une intense activité militante dans le Levant espagnol et à Barcelone, ce modeste cordonnier parvint à exercer dans les années vingt les plus hautes responsabilités au sein du Comité national de la Confédération nationale du travail et du Comité péninsulaire de la Fédération anarchiste ibérique, et fut l’un des principaux protagonistes des conspirations contre la monarchie. Durant la Guerre d’Espagne, il contribua à la socialisation de l’industrie de la chaussure à Barcelone. Par la suite, il fut interné dans plusieurs camps de concentration en France et sur l’île anglo-normande d’Aurigny (Alderney). Une fois libéré, il se consacra à l’organisation de la Fédération régionale de Bretagne du Mouvement libertaire espagnol en exil.
Le récit de cette vie singulière est le témoignage émouvant du courage et de la fidélité de l’auteur aux principes anarchistes, malgré une répression constante ; mais il propose aussi un panorama du mouvement libertaire espagnol dans son ensemble, comme le démontrent les notes explicatives et l’introduction au texte. Plusieurs annexes documentaires complètent l’ouvrage.

Plus d’informations ici


L’Opéra en RDA – Sous le signe de Büchner

Laëtitia Devos, Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. ≪Le Spectaculaire ≫, 357 pages.

L’ouvrage porte sur une phase de l’histoire de l’opéra tombée dans un oubli inexplicable, que ce soit dans la recherche universitaire ou dans le monde de l’édition : l’opéra en RDA n’a fait l’objet d’aucune publication importante récente, que ce soit en France ou en Allemagne. L’intérêt du corpus vient également de ce que leur genèse et leur création s’est faite en étroite collaboration avec des metteurs en scène et auteurs dramatiques prestigieux (R. Berghaus, H. Kupfer, H. Müller).

Ces artistes ont joué un rôle absolument considérable dans l’histoire du théâtre musical européen et ont, aujourd’hui encore, une influence décisive sur l’univers du théâtre musical allemand et européen. L’opéra en RDA n’est donc pas une simple parenthèse dans l’histoire du théâtre musical moderne, mais un maillon important de son évolution, sans lequel de nombreux aspects de l’opéra d’aujourd’hui, qu’il s’agisse de la création d’œuvres, de la réflexion théorique ou du domaine de la mise en scène, demeurent incompréhensibles.
Ce livre propose non seulement des analyses approfondies d’œuvres oubliées, mais fait également revivre des pans entiers de la vie intellectuelle et artistique de l’Allemagne de l’Est, s’appuie sur une documentation très fournie et inaccessible au public français.


João Guimarães Rosa
Mémoire et imaginaire du sertão-monde


Sous la direction de Rita Olivieri-Godet et Luciana Wrege-Rassier
Collection Interférences, PUR, 2012, 338 p.

L’écrivain brésilien João Guimarães Rosa (1908-1967) a construit une œuvre monumentale par la singularité de son univers imaginaire. Cet ouvrage, publié à l’occasion du centenaire de sa naissance, revisite cette œuvre ancrée dans l’imaginaire du sertão de Minas Gerais, « un lieu de la taille du monde ». Il met en relief le caractère dense, poétique et pluriel de l’écriture de João Guimarães Rosa qui nourrit ses contes, nouvelles et son roman Diadorim, que Mario Vargas Llosa considère comme « l’une des œuvres formellement les plus abouties du siècle ».

Plus d’informations ici


Amerika n° 7
Imaginaire et réalité dans les Amériques: mémoire, identité et politique sexuelle

Revue semestrielle en ligne: numéro 7 / 2012

 

Brígida M. Pastor et Néstor Ponce (coord.)

 

 

 

 


Amerika n° 6
Cultures populaires et cultures savantes dans les Amériques

Revue semestrielle en ligne: numéro 6 / 2012

Sergio Delgado et Néstor Ponce (coord.)