Séminaire ERIMIT

Lectures critiques et théoriques

Territoires de l’intime, espaces publics et représentations

 

Vendredi 1er avril 2022 (14h-17h) ( L 201  & en visio)

 

Dans le cadre des activités d’ERIMIT, afin de travailler de concert sur notre prochain projet quinquennal (Sphères publiques et les territoires de l’intime / Représentations), nous vous proposons ce deuxième séminaire, qui se déroulera en deux temps :

 

  • (14h-15h30) Une intervention sur la diffusion de la recherche et le dépôt des données :

Johanna Sauvage (HAL & SOcle : Clés pour la Science ouverte):

Département Recherche
Service Production scientifique
SCD Rennes 2

 

Reine Paris (Service communication)

Directrice adjointe de la communication
Service communication

 

  • (15h30-17h) Une lecture critique de l’article de

Laé, Jean-François, and Bruno Proth. “Les Territoires de l’intimité, Protection et Sanction.” Ethnologie Française, vol. 32, no. 1, Presses Universitaires de France, 2002, pp. 5–10, http://www.jstor.org/stable/40990410.   (texte en PJ)

 

 

Texte à télécharger : SEMINAIRE 2 ART 2 FR Laé Jean-François Bruno ProthLes Territoires de l’intimité, Protection et Sanction

 

 

La séance est participative et suppose une lecture préalable du texte.

–                Discutante :  Flora Lichaa 李风华

–                Animation : Nathalie Ludec

Par ailleurs, nous préciserons le contenu de la troisième séance, prévue le jeudi 16 juin, selon les suggestions des autres composantes.

Lien de connexion:

Nathalie Ludec vous invite à une réunion Zoom planifiée.

 

Sujet : Séminaire 2 ERIMIT

Heure : 1 avr. 2022 02:00 PM Paris

 

Participer à la réunion Zoom

https://zoom.us/j/97320075942?pwd=cWNxQlFobk1ma092anU4YWtQa3owdz09

 

ID de réunion : 973 2007 5942

Code secret : GSy7Hq


Sphères publiques et territoires de l’intime

Jeudi 24 mars 2022 (16h-18h)

ERIMIT- IDA RENNES 2

16 h Conférence : « Les masculinités au Brésil au temps du HIV et du Covid-19 », Benito Bissos Schmidt (Université Fédérale du Rio Grande do Sul, Br.)

17 h Conférence : « Visibilités de l’intime dans le cinéma latino-américain contemporain : réflexions sur la figuration du travail domestique », Julia Kratje (Université de Buenos Aires, Ar.)

Organisation : Nathalie Ludec (nathalie.ludec@univ-rennes2.fr )

Lien Zoom : https://zoom.us/j/91633118201?pwd=YnVVNUJPNjQ1S3lCaFJ3ald5NU9uQT09

ID de réunion : 916 3311 8201

Code secret : zA0PFc


Nous avons le plaisir de vous inviter à une table ronde intitulée « Chili, questions du temps présent: constituante, migrations; génération Boric ». Cette activité aura lieu le jeudi 17 mars, 18h15, en salle L201, Bâtiment L, Villejean Université Rennes 2. Elle sera animée par Martina Baeza Kruuse, Daniela Durán Cid et Jimena Obregón Iturra (ERIMIT).

 

« L’histoire LGBTQI+ au Brésil : croisement entre le militantisme et la production académique« 

Le Professeur Benito Bissos Schmidt, de l’Université Fédérale de Rio Grande do Sul, est invité de la Chaire des Amériques. Il donnera une conférence le jeudi 3 mars de 16h à 18h.

Cette conférence, en français, organisée par l’ERIMIT (Equipe de Recherche Interlangue Mémoires, Identités, Territoires) et l’IDA-Rennes, est intitulée « L’histoire LGBTQI+ au Brésil : croisement entre le militantisme et la production académique« . Elle se tiendra dans l’amphithéâtre E4 (Univ. Rennes 2 – Campus Villejean).


Séminaire ERIMIT

Lectures critiques et théoriques

Territoires de l’intime, espaces publics et représentations

Vendredi 11 février 2022 (14h-16h)

Cette première séance propose une lecture critique de l’article de Mickaël Foessel,:

Fœssel Michaël, « Partager l’intime », Sensibilités, 2019/1 (N° 6), p. 10-19. DOI : 10.3917/sensi.006.0010. URL : https://www-cairn-info.distant.bu.univ-rennes2.fr/revue-sensibilites-2019-1-page-10.htm

  • Discutante : Nathalie Ludec
  • Animation : Valérie Dubslaff

Prochaine séance : 1er avril  14h-16h


Seminario BOLIVIA

Grâce à la mobilité retrouvée de nos collègues des Amériques, nos activités internationales reprennent.
Vous trouverez un récapitulatif par date à cette adresse:
Et l’affiche de la première d’entre elles à l’adresse suivante, ainsi qu’en pièce jointe.
Ces activités sont ouvertes à tous et à toutes.

LINGÜISTICANDO
Programme 2021-2022

Quatre types de séances sont programmées :
– « Conférences et travaux » : présentation de leurs travaux, aboutis ou en cours, par des chercheurs expérimentés, par des doctorants et par des étudiants de masters ;
– « Repères » : exposés sur les principaux courants et grands noms de la linguistique ainsi que sur quelques concepts fondamentaux ;
– « Lectures commentées » : lecture, explication, commentaire et discussion d’un texte scientifique (article ou ouvrage), en lien avec les recherches des participants ;
– « Méthodologie » : séances de formation à la méthodologie de la recherche.

Sauf indication contraire, les séances auront lieu en salle L201.

Le programme complet est accessible ici : Programme-2021-2022


Séminaires A la rue !

Programme S2

Étudier l’art dans l’espace public : quelques outils pour une approche universitaire de la question – 6h, FR / ES.

Intervenante : Anne Puech

Dates : jeudi 3 février de 14h15 à 17h15 et jeudi 10 février de 14h15 à 17h15.

Salle : L148 (de 14h15 à 16h) et L146 (de 16h à 17h15)

Résumé : Panorama de l’art pictural dans l’espace public espagnol contemporain et approche théorique sur le travail de terrain pour observer, comprendre, interpréter les interactions entre le public, l’artiste et une œuvre d’art. Ce séminaire a pour but d’amener les étudiants à :

– acquérir une culture générale sur les nouvelles pratiques artistiques dans l’espace public et en Espagne en particulier ;
– développer des outils critiques pour les étudier dans le cadre de leur travail universitaire ;
– inscrire une œuvre d’art publique dans un contexte géographique, politique, social et culturel.

L’inscription de la mémoire dans l’espace public espagnol – 3h, FR / ES.

Intervenants : Daniel Palacios

Dates :  jeudi 3 mars de 17h à 20h.

Salle : L146

Résumé : Après une guerre civile (1936-39) et 40 ans de dictature (1939-1975), l’Espagne fait face à des conflits de mémoire, cette intervention se propose de questionner cette récupération de la mémoire par des monuments, des fresques ou parfois des traces ou symboles laissés dans le paysage, de façon officielle ou clandestine et qui participent du recouvrement de la mémoire et des mémoires en Espagne. Nous nous attacherons à la problématique de la transmission, à la notion de mémoire ou mémoires et ses différentes représentations dans l’espace public. Nous illustrerons notre propos par des travaux, témoignages et des photographies des stèles ou autres monuments édifiés sur les fosses communes du franquisme.

Teenage kicks, biennale d’art urbain 6h, FR.

Intervenants : Mathias BREZ et Patrice POCH

Dates :  jeudi 3 mars de 13h45 à 15h45, jeudi 10 mars de 13h45 à 15h45, jeudi 17 mars de 13h45 à 15h45.

Lieu : Bois Perrin

Résumé : Créée à Rennes en 1998, l’association Graffiteam a pour objectifs la promotion, la diffusion, et le soutien des Arts Urbains. Ses membres fondateurs, précurseurs de la scène graffiti bretonne, participent activement à la mise en valeur et la démocratisation de ces pratiques artistiques dans l’espace public. En 2020 l’association Graffiteam prend le nom de sa Biennale et devient l’association Teenage Kicks. Ce séminaire proposera un retour d’expérience de deux acteurs majeurs du terrain rennais, une présentation des interactions possibles avec les Institutions et un atelier pratique autour du graffiti-writing.

L’interstice comme expérience esthétique – 6h, FR.

Intervenant : Vittorio Parisi

Dates : jeudi 10 mars de 17h à 19h, jeudi 24 mars de 17h à 19h, 31 mars de 17h à 19h.

Lieu : Distanciel

Résumé : Comment définir un « interstice » ? En études urbaines, ce mot indique des lieux résiduels et marginaux, existants dans un état d’indétermination spatiale et temporelle : en sont un exemple les terrains vagues, les friches, les édifices désaffectés. Résultants d’un double processus de surexploitation urbanistique et de subséquent délaissement, ces espaces sont souvent la scène d’interventions artistiques spontanées et non autorisées : parmi celles-ci, le graffiti writing et le street art semblent être dans un rapport de véritable filiation avec ces mêmes lieux. Articulé en trois sessions de 2h chacune, ce séminaire est conçu pour analyser ce rapport et ses présupposés matériels d’un point de vue à la fois théorique et critique, avec une attention particulière pour ses implications esthétiques : comment, par exemple, redéfinir l’interstice en tant qu’espace de création et d’expérience esthétique ? De quelle manière l’œuvre est créée, et comment s’inscrit-elle dans le paysage urbain environnant ? Comment interagit-elle avec les surfaces, les volumes et les éléments architecturaux préexistants ? Quelles conclusions politiques pourrait-on tirer de l’usage créatif de ces lieux et de cet art « interstitiel » ? Plusieurs études de cas seront proposées afin de répondre à ces questions et de parvenir à une idée de l’interstice en tant qu’espace de métamorphose urbaine ininterrompue, où la ville retrouverait peut-être son ancienne vocation d’« œuvre éphémère et perpétuelle de ses habitants » (Henri Lefebvre, Le droit à la ville, 1968).

A vous de voir – 6h, FR.

Intervenant : The Blind

Dates : jeudi 31 mars de 13h45 à 17h et vendredi 1er avril de 9h30 à 12h30.

Lieu de rdv : hall du bâtiment L

Résumé : The Blind proposera un atelier pratique aux étudiants du module A la Rue ! Il encadrera une intervention réalisée par les étudiants sur le campus de Rennes 2. Diplômé de l’école des Beaux Arts de Nantes, il est également membre du Collectif 100 Pression. Il développe depuis plusieurs années un concept artistique particulier : le graffiti pour aveugle, en investissant les murs de la ville. Sa technique est caractérisée par le collage de demi-sphères de plâtre sur des marques réalisées au préalable à l’aide d’un pochoir et d’une bombe de peinture, matérialisant l’alphabet braille. Son travail in situ dans la rue prend en compte deux dimensions : le lieu et le message qui se donnent mutuellement  du sens. Ainsi le message inscrit sur le mur est toujours fonction du lieu sur lequel il décide d’apposer son braille. Les messages inscrits sont toujours ironiques et provocateurs.

Son travail  est né de l’envie de rendre visible et lisible le graffiti au plus grand nombre. Il développe alors une  vision sociale de l’art, où voyant et non voyant ont mutuellement besoin l’un de l’autre, pour pouvoir accéder à l’œuvre et la comprendre.

Le descriptif du module et des séminaires proposés pourra être consulté ici : Descriptif_module_A_LA_RUE_2022


Conférence « Les liaisons dangereuses – Le codage de l’intimité dans le roman épistolaire et le roman électronique  » le jeudi 14 octobre 2021 de 16h à 18h à la MSHB, amphi Robert Castel, bât. G Tillion

Kirsten von Hagen, Professeure de littérature comparée à l’université de Gießen, donnera une conférence commentée par Audrey Giboux (MCF littérature comparée, Rennes 2) et Isabelle Ruiz (MCF allemand, Rennes 2) sur le thème « Les liaisons dangereuses – Le codage de l’intimité dans le roman épistolaire et le roman électronique  » le JIntime Af.conf-Liais-dangeudi 14 octobre 2021 de 16h à 18h à la MSHB, amphi Robert Castel, bât. G Tillion. Cette conférence est organisée par l’ERIMIT et le CELLAM et financée par le DAAD.

 

Lien ZOOM: 

Participer à la réunion Zoom
ID de réunion : 960 7309 9679
Code secret : R0ra94

Cycle de séminaires « A LA RUE !« 

Anne Puech (dir.)

A LA RUE ! est un module thématique et transversal de l’Ecole Universitaire de Recherche CAPS conçu pour aborder l’art dans l’espace public et les interférences qu’il produit.
Le module accueille des étudiants issus de différents parcours (ALC, Langues et Sciences Sociales) et leur fournit des outils pour les accompagner dans leurs travaux de recherche. L’art dans l’espace public est étudié à travers quatre prismes :
Réception : observer, comprendre, interpréter les interactions entre le public / l’artiste /
l’œuvre.Intime Af.conf-Liais-dang
Espace public : intérêt / fonction / enjeux de l’espace occupé ; quelle ambiance l’artiste
instaure-t-il dans l’espace choisi ? Comment l’œuvre permet-elle de re-signifier l’espace
occupé ?
Institutions : question de l’interaction avec les pouvoirs publics, les associations… (quel type
d’implication, volonté de soutenir, de s’approprier, d’instrumentaliser…).
-Mémoire : traces, réminiscences, hommage, dimension idéologique de certaines œuvres,
portée symbolique, citoyenneté.

  • jeudi 11 mars 13h45 – 17h (L 201) : Séminaire EUR CAPS A LA RUE!  « L’inscription de la mémoire dans l’espace public espagnol » (Françoise Dubosquet et Daniel Palacios)
  • jeudi 11 mars 17h-19h (L153) :  Séminaire EUR CAPS A LA RUE!  « Étudier l’art dans l’espace public : quelques outils pour une approche universitaire de la question (I) »  (Anne Puech)
  • jeudi 18 mars 17h-19h (L153)Séminaire EUR CAPS A LA RUE!  « Étudier l’art dans l’espace public : quelques outils pour une approche universitaire de la question (II) » (Anne Puech)
  • jeudi 8 avril 17h-19h (L153) : Séminaire EUR CAPS A LA RUE!  « Étudier l’art dans l’espace public : quelques outils pour une approche universitaire de la question (III) » (Anne Puech)
  • jeudi 15 avril 13h45-20h (L153) : Séminaire EUR CAPS A LA RUE!   » Pirater la ville hybride » (Santiago Morilla)

Voir le programme des séminaires: Descriptif_module_A_LA_RUE

 

Conférence  » García Lorca, un Poeta en Nueva York«  Luis García Montero (18/02/2021)

(Françoise Dubosquet)

Conférence « Écriture de la mémoire » Julio Llamazares (1/04/2021)

(Françoise Dubosquet)

Séminaire Relations internationales « Négociations publiques  – négociations  en coulisse » (8/04/2021, 16h-18h)

(Nathalie Ludec et Rodolphe Robin)

 

Cycle de Séminaires  « Lingüisticando »

Télécharger la fiche descriptive: Séminaires&JE-2021-Projet. C. FORTINEAUdocx

-jeudi 11 février: Séminaire Lingüisticando « Méthodologie de la recherche en linguistique (I): les ressources, la bibliographie, la rédaction, la mise en forme » (Chrystelle Fortineau-Brémond)

-jeudi 25 mars: Séminaire Lingüisticando « Quels néologismes pour quels submorphèmes? Réflexions autour de la terminologie submorphologique » (Damien Zalio, docteur, ATER Rennes 2)

jeudi 15 avril: Séminaire Lingüisticando « Présentation d’un parcours de recherche » (Astrid Schenk, docteure Rennes 2)

-jeudi 13 mai: Séminaire Lingüisticando « Méthodologie de la recherche en linguistique (II) : proposer une communication dans un colloque ; rédiger un article scientifique » (Chrystelle Fortineau-Brémond)

10 juin: Séminaire Lingüisticando « Submorphémie et analyse statistique » (Michaël Grégoire, MCF, Université Clermont-Auvergne)

Séminaire de recherche « Littérature et culture dans la transition espagnole » (José Rámon Trujillo)